ARRÊTONS LA CRUAUTE ENVERS LES ANIMAUX

Traduction par Nathalie Letrosnewormser

Avertissement !! certaines images véridiques peuvent heurter votre sensibilité
La cruauté envers les animaux peut revêtir plusieurs visages :
   
Négligences, abandons, détentions irresponsables, spectacles cruels avec des animaux ou actes de cruauté manifeste. Jusqu’à présent, en Espagne, les actes de cruauté envers les animaux étaient susceptibles de sanctions administratives ; on pouvait aller en prison pour avoir volé une voiture, mais pas pour avoir maltraité un animal.
   
Pour SOS Galgos, il est grand temps que l’Espagne se dote de tout un arsenal législatif afin de lutter efficacement contre cette barbarie. Il existe déjà des cas de cruauté manifeste répertoriés dans le Code Pénal, mais ce qui nous fait défaut, ce sont les moyens et les ressources ainsi qu’une plus grande implication des différentes institutions et administrations.
   
On prend comme prétexte la violence à l’égard des personnes (femmes et enfants) et le système judiciaire saturé pour ne pas consentir à un plus grand effort dans  la lutte contre la violence animale. Pourtant, de plus en plus d’études mettent en avant le lien évident entre la maltraitance envers les animaux et celle envers les personnes. Lutter contre la cruauté animale revient à lutter contre la violence à l’égard des personnes:
   
   
1. Les abus perpétrés sur les animaux sont symptomatiques d’un problème plus profond : les enfants qui abusent des animaux peuvent à leur tour être en train de vivre une situation d’abus et développer cette violence par rapport aux personnes.
   
2. La cruauté envers un animal peut, parfois, représenter la partie visible de l’iceberg au sein d’une famille, où il existe différentes formes d’abus : alors que l’abus commis sur l’enfant ou la femme tend à être perpétré dans la sphère privée, celui  sur l’animal  le sera  au vu et au su de tous.
   
3. Les témoins ou les victimes d’actes de violence sur animaux, les personnes en général feront plus facilement des confidences quant à des cas de violence animale : cela peut être le début d’un dialogue avec les autorités qui peut conduire à l’interpellation du coupable d’actes de violence, mais cette fois-ci sur des personnes.
   
4. Il n’y a pas deux sortes de violence : une personne qui se rend coupable d’abus sur animaux n’a aucune empathie pour les autres êtres vivants en général et peut représenter un risques pour les humains.
   
5. Face aux autres cas d’assassinats, de viols, de maltraitance et plus encore, le système judiciaire engorgé ne fait pas de la cruauté animale sa priorité ! Le rôle de la police, du procureur et du juge peut faire toute la différence dans la gestion efficace du dossier concernant la violence à l’égard des animaux, à savoir : endiguer la violence ou la laisser se propager.
   
6. Le traitement et le suivi sont essentiels pour rompre le cycle de la violence. Les programmes prévoyant un appui psychologique peuvent contribuer à détecter et/ou améliorer d’autres formes de violence. Les récents protocoles qui se basent sur l’interaction avec les animaux peuvent offrir aux jeunes délinquants une réponse afin qu’ils apprennent l’empathie, la confiance, l’aptitude à communiquer de manière non violente.

COMMENT PUIS-JE AIDER ?

PayPal Donation

 

Sevilla, Agosto 2004

Sevilla, Enero 2005

Toledo, Abril 2005

Toledo, Abril 2005

Irlanda, Mayo 2005

Barcelona, Junio 2005

Madrid, Junio 2005

Madrid, Junio 2005

Ciudad Real, Junio 2005

Ciudad Real, Junio 2005

Murcia, Agosto 2005

Murcia, Agosto 2005

LLeida, Mayo 2005

Lleida, Octubre 2005

Murcia, Octubre 2005

Murcia, Octubre 2005

SOS GALGOS
TRES VET CENTRE VETERINARI
Àngel Guimerà, 17  08950 Esplugues de Ll. (Barcelona)
Albert Sordé - Anna Clements.   Tel.: 607 216896
Maite Martínez Tel.: 654 401911
Emi Pérez Tel.: 676 367016
sosgalgos@sosgalgos.com